Les LAEP : lieux dédiés aux enfants et à la parentalité. Exemple de Bateau sur l’eau

Le lieu d’accueil enfants/parents (LAEP) "Bateau sur l’eau" à Concarneau est un lieu dédié aux enfants et à la parentalité. Une présentation qui permet d’imaginer concrètement ce qui se passe, qui l’on rencontre dans ces lieux pour les tout-petits et leurs parents sur le Finistère qu’ils s’appellent "Bateau sur l’eau", mais aussi "La bulle d’air", "La ribambelle", "Le petit navire", "Les coccinelles"...

Raphaël, 12 mois tente d’escalader un escalier en mousse sous la surveillance attentive de sa maman. Emma, 1 mois, dans les bras de son papa en grande conversation avec son voisin, écoute attentivement les bruits cristallins qui proviennent de l’instrument que manipule Amalia, qui affiche fièrement ses deux ans et demi. Enfin, Noah, le grand de presque 4 ans, va remettre à sa place le puzzle qu’il vient de terminer et choisit un livre qu’il tend à sa grand-mère. Celle-ci s’installe confortablement près de lui pour une séance de lecture qui attirera d’autres enfants. Cette scène, fictive, ressemble cependant à celles qui se déroulent régulièrement dans deux salles contiguës du groupe scolaire de Kerandon à Concarneau. Spacieuses, lumineuses, colorées, sécurisées et adaptées aux tout-petits, ces salles d’évolution accueillent chaque jeudi matin, une dizaine de parents accompagnés de leur(s) enfants entre 0 et 4 ans.
Pas encore scolarisés, gardés à domicile par un proche, les petits bouts de chou vont vivre là leurs premières relations sociales et se frotter aux règles de la collectivité qui les prépareront à la séparation et à leur intégration chez l’assistante maternelle, à la crèche ou à l’école. La présence permanente d’un parent, ou d’un autre membre de la famille, favorise l’aisance et l’assurance de l’enfant pour effectuer ses premiers pas autonomes dans le groupe.

Mais la finalité de ces rencontres hebdomadaires est multiple et concerne aussi les adultes. On y discute des problèmes que rencontre tout jeune parent, on se conseille, on se questionne. On échange toutes les astuces et les bonnes adresses concernant les petits et on s’y crée - pourquoi pas ? - des relations à long terme ! Les familles nouvellement installées en ville y prennent leurs premiers contacts concarnois et les parents rompent l’éventuelle solitude ressentie durant le congé parental. Les futurs parents sont également les bienvenus.

La fréquentation du lieu se fait dans une très grande souplesse et doit être considérée comme une pause autour de bébé. Nul besoin de s’inscrire à l’avance, pas plus qu’en arrivant. Le parent ne laisse aucun renseignement hormis le prénom de l’enfant et son âge. On s’installe pour la durée totale de la séance, c’est à dire deux heures, ou on passe simplement 5 minutes pour dire bonjour. On peut y venir chaque semaine ou plus épisodiquement, quand on le souhaite, à son rythme et à celui de l’enfant.

Les accueillants, au nombre de dix, alternent sur place chaque semaine, deux par deux, pour informer les familles sur le fonctionnement de la structure. Ils accueillent et expliquent la charte du lieu qui définit le rôle de chacun. Ils présentent les autres parents. Ils sont aussi chargés d’aménager l’espace pour les enfants présents. Structures, jouets, jeux manuels et d’éveil sont adaptés à chaque tranche d’âge. Le rôle des accueillants n’est pourtant nullement éducatif. Ils apportent une présence bienveillante et facilitent les premiers échanges, les premiers contacts.

Ce service, qui a bénéficié à 49 familles sur l’année 2017, est issu d’un partenariat entre la Ville de Concarneau, gestionnaire et pilote du projet, et le Conseil Départemental, Concarneau Cornouaille agglomération, la crèche associative À la rue Béole, ainsi que la Caisse d’allocations familiales.

Ouvert chaque jeudi de 9h30 à 11h30, en période scolaire.
École de Kerandon, 2 rue des charmes. 02.98.50.38.38 ou laep@concarneau.fr. Gratuit, sans inscription.

Article rédigé par Bateau sur l’eau. Septembre 2019.