Accueil du site > Pour aller plus loin > Conférence-débat "Soins centrés sur le Patient et la Famille : Quel peut être (...)

Conférence-débat "Soins centrés sur le Patient et la Famille : Quel peut être le rôle des Associations d’Usagers ? L’exemple de la médecine néonatale"

Publié le : lundi 24 mars 2014

Catégories : , , , ,

L’Espace éthique de Bretagne Occidentale, le Réseau de réflexion éthique en santé de Bretagne Occidentale et le Centre de Formation NIDCAP organisent une conférence-débat
"Soins centrés sur le Patient et la Famille :
Quel peut être le rôle des Associations d’Usagers ?
L’exemple de la médecine néonatale"

avec Charlotte Bouvard, Directrice-Fondatrice de l’association nationale SOS Préma
Rita Di Lorenzo, Mère d’enfants nés avant terme ; correspondante de SOS Prema
Jacques Sizun, Professeur de pédiatrie, Directeur du Centre de Formation NIDCAP

Le lundi 24 mars 2014
18h00 – 19h30
Lieu : Grand amphithéâtre
Institut de Formation en Sciences Infirmières (IFSI)
Hôpital de la Cavale Blanche, Brest

Les « soins centrés sur la famille » représentent une approche médicale moderne visant à intégrer les familles dans la prise en charge de leur proche. Selon the Institute for Family-Centered Care, les familles sont encouragées et soutenues à participer non seulement à la réalisation des soins, mais aussi au processus de décision, à l’organisation des programmes de soins, leur évaluation et la formation des professionnels. Des disparités importantes dans la participation des familles dans les unités de néonatalogie ont été observées en Europe avec un gradient Nord/Sud important. Les pays du nord de l’Europe intègrent en effet les parents comme acteurs principaux des soins et « partenaires » des soignants alors que les pays du sud (France inclus) adoptent une attitude nettement plus paternaliste, les parents étant considérés comme des « visiteurs ». La Charte Européenne des Droits de l’Enfant Hospitalisé stipule pourtant que « l’on doit informer les parents sur les modes de fonctionnement propres au service afin qu’ils participent activement aux soins de l’enfant »
Quels sont les enjeux d’une collaboration famille/soignants ?
Quels sont les éléments facilitateurs ou freinant d’une telle approche ?
Les professionnels et les familles français sont-ils prêts pour de tels développements ?