Accueil du site > Zoom > Lieux d’accueil Enfants Parents versus Espaces Parents-Enfants : le jeu des (...)

Lieux d’accueil Enfants Parents versus Espaces Parents-Enfants : le jeu des différences.

Publié le : jeudi 28 mai 2015

Catégories : , ,

Rencontrer d’autres enfants, d’autres parents, privilégier un temps ensemble entre parents et enfants… Outre les initiatives que chacun peut prendre, des Lieux d’Accueil Enfants Parents (LAEP) et des espaces parents/enfants existent où parents et enfants sont accueillis, se retrouvent, partagent un moment de jeu et de complicité…
En Finistère on dénombre une quinzaine de LAEP et près de quarante espaces parents/enfants.
Si au premier abord les deux types de structures semblent identiques et qu’elles ont en effet des points communs, des éléments les distinguent.
Alors, c’est quoi les différences ?

Contrairement aux « espaces parents enfants », les LAEP, issus de la culture du travail social et petite enfance et héritage de La maison verte, sont des lieux « labellisés ». À ce titre, ils sont soumis à un certain nombre d’obligations. Ils répondent à des circulaires et sont conventionnés avec la caisse nationale d’allocations familiales. Les accueillant(e)s des LAEP sont obligatoirement des personnels qualifiés avec une formation petite enfance et doivent impérativement être au minimum deux. Ils/elles sont soumis(es) à l’obligation d’un temps de supervision*. Il y a aussi une obligation d’anonymat (seuls les prénom et âge de l’enfant sont pris) et ce qui se dit dans le LAEP ne doit pas être transcrit, écrit ni divulgué.

LAEP, un service ; espace parents/enfants, une action

Dans les LAEP, sont accueillis les enfants de 0 à 4 ans, voire de 0 à 6 ans accompagnés d’un adulte référent. Les attentes des parents portent sur la rencontre d’autres parents, l’observation de l’évolution de son enfant dans un autre lieu que la maison et l’échange avec des professionnels. Si certains LAEP ne proposent pas d’entrée des activités spécifiques mais laisse un libre choix aux parents et leurs enfants, la majorité aujourd’hui aménage des espaces invitant aux jeux.

Un LAEP est un service en tant que tel, repéré, identifié et uniquement consacré à cette activité. Il peut être ouvert de 3 à 15 h par mois, de 1h30 à 2h par séance.

L’espace parents/enfants est lui, une action portée dans le cadre d’un projet de centre social ou d’espace de vie sociale.

Dans les espaces parents-enfants, qui font plus référence à un projet global d’animation, à la culture d’éducation populaire et à l’animation collective, l’objectif est avant tout de faire des activités avec son enfant. Les espaces d’accueil évoluent avec la demande : l’accueil des parents avec des jeunes enfants peut se transformer en un espace d’accueil avec des enfants plus âgés, voire un espace de parents d’ados ou espace d’accueil d’adolescents. L’accueil dans les espaces parents-enfants peut être fait par un seul professionnel – ce qui n’est dans la pratique pas souvent le cas, celui-ci étant pour la plupart du temps accompagné par d’autres professionnels, des bénévoles, parents, assistantes maternelles… Les espaces « jeux-rencontres », « ateliers-rencontres »… s’organisent autour de jeux moteurs, d’activités artistiques, comptines… que les parents découvrent en même temps que l’enfant. Ces espaces donnent lieu à une pratique d’activité commune parents-enfants.

Dans les deux cas : des temps privilégiés avec son enfant

Qu’il s’agisse d’un LAEP ou d’un espace parents-enfants, ces lieux offrent aux parents la possibilité de partager un temps privilégié avec son enfant. Dans tous les cas, les parents sont accueillis, soutenus dans leur rôle, dans les relations avec l’enfant, dans la découverte de leurs enfants hors contexte familial. LAEP et espaces parents-enfants permettent de s’exprimer et de partager sur les expériences parentales. Par l’échange, les discussions, cela rassure sur le développement de l’enfant. Ces lieux de communication et de plaisirs partagés contribuent à lutter contre l’isolement, à se créer un réseau relationnel, à favoriser les rencontres intergénérationnelles. Ils préparent aussi à la séparation du petit d’avec ses parents avant la reprise du travail ou l’entrée à l’école.

* Temps d’équipe pour échanger sur son travail et prendre du recul avec un superviseur.

Photo : Graines de familles