Accueil du site > Médiathèque > De plus en plus de lieux d’accueil, de moins en moins de psychanalyse ? (...)

De plus en plus de lieux d’accueil, de moins en moins de psychanalyse ? (Zoom LAEP)

Publié le : vendredi 17 juillet 2015

Catégories : ,

Actuellement 900 lieux d’accueil parents-enfants existent en France, mais seuls 200 sont référés à la psychanalyse et en subissent les mêmes attaques. Ils deviennent de ce fait des lieux de résistance symbolique, attentifs à la souffrance psychique comme médiateur d’une subjectivité naissante.

Parce qu’il n’existe aucune finalité éducative et adaptative dans ces lieux d’accueil, le désir d’un parent accueilli trouve les conditions pour s’exprimer et évoluer, l’enfant se sent délesté du poids d’attention parentale qui l’entrave soit dans l’inhibition soit dans une expression pulsionnelle violente. En participant ainsi à la promotion de l’autonomie psychique d’un enfant, les accueillants valorisent ses compétences pour se distancier de ses parents et ils favorisent sa rencontre avec le collectif.

Trente ans après la création de la Maison verte par Françoise Dolto, les auteurs évaluent le maintien du vif de cette invention et dressent le bilan des projets et des parcours singuliers des lieux d’accueil nourris par la psychanalyse.

De plus en plus de lieux d’accueil, de moins en moins de psychanalyse ? de Daniel Olivier. Editions Erès, 2012, collection 1001 BB