Accueil du site > Zoom > Les vacances : occasion de se séparer, se ressourcer, se retrouver…

Les vacances : occasion de se séparer, se ressourcer, se retrouver…

Publié le : jeudi 30 juin 2016

Les vacances… Que ce soit pour quelques jours ou plusieurs semaines, il s’agit là de venir interrompre la routine. Pas besoin d’aller bien loin non plus pour décrocher du quotidien. Rompre l’habitude, pour se demander : que faire ensemble ?

Les vacances, c’est un temps où l’on est disponible, pour nous, pour le couple, pour les enfants. Du temps pour chacun qui laisse de l’espace à chacun pour s’ennuyer un peu et prendre des initiatives, beaucoup.
Attention à l’idée que l’on se fait des vacances : imaginer une semaine de détente alors que les enfants sont en bas âge et la désillusion entraînera des tensions de toutes parts. Des vacances avec les ados, c’est aussi pouvoir accepter leur manque d’enthousiasme devant les activités sans nul doute, géniales que vous leurs aviez programmées.
Les vacances d’été sont longues, l’occasion pour les enfants de grandir, de changer et de redémarrer autrement à la rentrée prochaine.

Partir en vacances, cela peut être partir ensemble en famille
Dans sa propre famille. C’est le moment de partager ses propres souvenirs : un parc où l’on aimait jouer enfant et qui a bien changé, revoir son ancienne école, évoquer des anecdotes : les copains, les bêtises…
C’est aussi se confronter à ses propres parents devenus grands-parents et retrouver un rapport filial. Ça peut donner du fil à retordre, il faut reprendre une nouvelle place pour chacun ; les enfants ne s’y trompent pas.
Tout le monde se retrouve : « Oh ! Comme tu as grandi ! », « Comme tu ressembles à ton grand-père ! ». Les cousins cousines se rassemblent tous chez mémé : ça brasse, ça chahute, ça rigole et ça fait une bonne réserve de souvenirs pour toute la vie !

Une autre formule est de partir en camping, en location.
On change ses habitudes. Fini le ménage et la vaisselle pour les parents, c’est le moment pour se répartir les tâches, responsabiliser les plus jeunes. Mais les vacances en famille ce n’est pas toujours reposant ; il faut concilier les siestes du petit dernier, les envies de bouger des plus grands et le côté indépendant des ados de la famille. Pas la peine de se faire d’illusion, c’est quasiment mission impossible, surtout si l’on n’est pas prêt à quelques aménagements. On organise des choses ensemble : jeux de société, parties de foot, de badminton. Rien de tel qu’une balade en kayak sur la Dordogne pour apprendre à se synchroniser et filer droit !

En vacances, moins de règles, on désorganise : on se couche tard, on mange sans se soucier des horaires. Fini la course tous les matins pour que tout le monde soit prêt, à moins d’avoir prévu LA Rando de l’été, où il faut partir à la fraîche pour venir à bout du sommet que l’on aperçoit là-bas ! On suit ses envies, on improvise selon le moment, l’avis de chacun : un repas au resto, un pique-nique sur la plage où l’on peut traîner le soir à faire brûler des marshmallows, un menu élaboré par les enfants (soirée pizza maison par exemple).
Les enfants se font de nouveaux copains, prennent un peu d’indépendance, font des tours de vélos avec les voisins, se retrouvent à la plage avec les petits Bourguignons qui viennent ici en vacances chaque été chez leur grand-mère. On échappe un peu aux parents, on expérimente… Certains préféreront le club vacances de la plage, sous le regard d’un adulte.

Partir sans les parents
Et pour plus d’indépendance encore, les vacances sont l’opportunité pour les enfants de partir sans leurs parents. L’occasion pour l’enfant, d’apprendre à se séparer, de grandir, de prendre confiance en soi, en puisant dans ses ressources. Et pour les parents, c’est le moment de lâcher prise, de faire confiance et d’insuffler tout cela à ses enfants, sans oublier quelques bonbons dans les bagages aussi !
Partir dans la famille, pour tisser des liens avec les grands-parents, les cousins. Se construire des souvenirs communs. Mission : construire une cabane dans le petit bois à côté de chez Mémé, que l’on retrouve à chaque vacances. Tonton prête des outils, les grands cousins font profiter de leur savoir-faire et les petits ramassent du feuillage pour la toiture. C’est le moment des veillées, des parties de scrabble ou de cartes avec les anciens, On partage les gâteaux de Mamie, les fruits cueillis dans le jardin de la tante, la pétanque avec Papi et ses copains.
Et si tout le monde est prêt pour cela, la grande aventure de la colo est possible : du temps avec les copains, loin du regard des parents. On apprend à s’occuper de son linge, participer aux courses, aux repas. On élabore des projets ensemble.
Du temps en groupe, du temps où l’on a besoin d’être un peu seul parfois. Loin des parents, on envoie une carte postale. On coupe le cordon, on est content de se retrouver, tout le monde change. C’est la vie ! Traversés d’émotions, on fait le plein d’énergie, de nouveautés …

Vive les vacances avant d’attaquer la rentrée !

Céline Bouakkaz, pédopsychiatre.